Les antidépresseurs : les traitements de l’humeur

les traitements de l’humeur

Publié le : 09 août 20183 mins de lecture

Les antidépresseurs agissent en tant que stabilisateurs de l’humeur et permettent de rétablir l’équilibre entre les différents neurotransmetteurs du cerveau qui régissent les émotions, les fonctions cognitives (mémoire, concentration…) et les fonctions somatiques (sommeil, appétit, énergie…). La  prescription d’un antidépresseur doit toujours reposer sur une évaluation clinique rigoureuse.

La vie est marquée par toutes sortes d’émotions qui la rendent quelques fois plus ou moins facile à supporter et qui influent fortement sur l’humeur. L’humeur est un état d’esprit où prédomine une émotion (humeur anxieuse, mauvaise ou bonne humeur). Une émotion est un sentiment général qui colore de façon soutenue les comportements et la lecture du monde entourant chacun d’entre nous (colère, tristesse, joie, etc.) L’émotion se vit dans le for intérieur de chaque individu alors que l’affect représente l’expression extérieure de l’émotion vécue. Tous les êtres humains ont accès à une vaste gamme d’émotions et d’affects pour les exprimer. Ces émotions ne sont ni bonnes ni mauvaises, mais sont agréables ou souffrantes selon le cas. L’individu se sent normalement en contrôle de ses émotions et de ses affects, en particulier parce que l’intensité de son expérience émotive ne le dépasse pas.

Lorsqu’un praticien prescrit des antidépresseurs, il est important de les prendre fidèlement et de se montrer patient. En effet, rétablir l’équilibre dans le cerveau ne se fait pas du jour au lendemain et exige un certain laps de temps allant de quatre à huit semaines. Pour éviter la rechute, il est très important de poursuivre le traitement comme il a été prescrit même si le patient se sent mieux. Le traitement d’un premier épisode de trouble de l’humeur peut varier de plusieurs mois à une année ou deux, selon la gravité. La survenue de plusieurs épisodes amènera le médecin à proposer au patient une médication à vie.

Les troubles de l’humeur sont des maladies qui peuvent parfois se prévenir et  par conséquent se soigner. Le recours aux antidépresseurs n’est pas nécessaire dans tous les cas et un traitement doit toujours être adapté à la sévérité des symptômes. Les effets des antidépresseurs doivent faire l’objet d’un suivi médical rigoureux. Même s’il n’est pas toujours possible de prévenir un trouble de l’humeur, certains comportements contribuent à diminuer les risques de trouble de l’humeur comme une hygiène de vie de vie saine : bien manger, faire de l’exercice, dormir suffisamment, réduire l’alcool ou les drogues ainsi qu’un bon réseau de soutien social.

Plan du site