Vieillesse : un taux de suicide record en France

: un taux de suicide record en France

Publié le : 26 janvier 20163 mins de lecture

En France comme dans de nombreux  pays européens, le taux de suicide des personnes âgées est beaucoup plus élevé que chez le reste de la population. En effet, chaque année, surtout après 85 ans beaucoup de personnes âgées deviennent  dépressives sans que l’entourage ne s’en rende compte et se suicident.

Selon les chiffres de l’Institut national de recherche médicale (Inserm) le taux de suicide est de 17,1 suicides pour 100.000 habitants sur l’ensemble de la population française, il est de 32 pour les 75-84 ans, de 44 pour les 85-94 ans et de 38,8 chez les plus de 95 ans. On constate que les personnes âgées se suicident en moyenne beaucoup plus que le restant de la population, particulièrement dans la classe d’âge des plus de 85 ans. Elles se suicident chez elles ou en maison de retraite, très souvent en raison de dépressions non diagnostiquées, dans une indifférence générale ce que déplorent les professionnels.

Selon les chiffres chaque année en France, 3000 personne âgées de 65 ans ou plus se suicident. 70% de ces suicides ont lieu au domicile de la personne. Plusieurs raisons expliquent ce taux de suicide particulièrement élevé comme la perte d’un proche, le déclin cognitif ou encore la perte d’autonomie, mais également et surtout la solitude. En effet, 27% des personnes âgées vivant à leur domicile ont moins de 5 discussions par mois. La dépression est également directement responsable de ce taux de suicide élevé des personnes âgées : 90 % des tentatives de suicide chez les âgés sont reliées à un état dépressif. Par ailleurs dans 60 % à 70% des cas, les symptômes dépressifs présentés par les personnes âgées seraient négligés, méconnus ou mal traités.

On constate également que les hommes de plus de 95 ans se suicident même dix fois plus que le reste de la population. Depuis 30 ans, la France compte environ 3.000 suicides chez les plus de 65 ans, sur les 10.000 environ répertoriés chaque année. De nombreuses personnes âgées se sentent rejetés par une société qui déconsidère cette classe d’âge qui n’est plus active, souvent isolée et constatant le déclin de leur état physique. Beaucoup de personnes âgées voient dans  le suicide la seule issue possible, à une vie qui ne présente plus grand intérêt. Plus les personnes avancent en âge, plus elles choisissent des méthodes radicales pour un suicide réussi : pendaison, coup de fusil ou défenestration.

Plan du site