Les symptômes de la dépression : des signes qui ne trompent pas

Les déceptions et la tristesse font partie de la vie et il est normal de se sentir déprimé après un évènement triste. Mais lorsqu’un mal-être profond s’installe durablement  il peut s’agir d’une dépression, une véritable maladie qui doit être soignée car non traitée, elle peut mener la personne dépressive jusqu’au suicide.

Les symptômes de la dépression sont une tristesse profonde, un sentiment d’échec total. Un état dépressif réel s’installe et le déprimé s’enferme dans sa douleur durablement. Une des caractéristiques de cette tristesse, c’est qu’elle va être régulière. Tous les jours sont pareils et se ressemblent par leur noirceur. Il peut arriver de se réveiller triste avec plein d’idées noires mais on ne sait pas de quelle humeur on sera au prochain petit-déjeuner. La personne dépressive sait immanquablement que chaque jour, elle se lèvera d’humeur morose. Autre signe qui ne trompe pas : le ralentissement général. Le déprimé est envahi par la fatigue, ne parle pas,  n’a pas de courage pour ses activités, ne s’implique plus dans son travail ou les relations avec ses amis. Il a l’impression de vivre en décalage, comme si tout le monde allait à un autre rythme que lui, comme s’il vivait sur une autre longueur d’onde. Une  perte d’énergie et une sensation d’épuisement accompagne cet état.

La personne déprimée souffre d’une profonde fatigue intellectuelle, d’un manque de concentration, de difficultés de mémorisation… Elle a l’impression que ses pensées sont ralenties au point de se demander si elle ne souffre pas de la maladie d’Alzheimer. Ces “faux trous de mémoire” cachent alors de vrais problèmes dépressifs. L’absence de désir est une des caractéristiques principales de la dépression. Dans un simple coup de blues on continue d’éprouver un désir ne serait-ce que de changer d’air. En revanche, la personne déprimée ne désire même plus autre chose. Une absence d’envies qui se ressent aussi dans les loisirs : la personne dépressive n’a plus de goût à ses activités, elle n’y trouve plus de plaisir. Ce désintérêt total touche alors tous les domaines de la vie.

Autre signe de dépression : le fait de constamment se dévaloriser. La personne déprimée pense être bonne à rien et n’a plus aucune estime de soi. Le sentiment d’échec est récurrent. Cela  touche à tous les domaines  professionnel et familial : le déprimé pense qu’il ne mérite pas sa vie de famille, que l’amour que les autres lui portent n’est pas justifié…